TRAITEMENTS DE CANAL ET DOULEURS ASSOCIÉES : MYTHES ET RÉALITÉS

Beaucoup d’idées fausses circulent au sujet du traitement de canal radiculaire (endodontique) et de la douleur qu’éprouveraient les patients de traitement de canal. L’American Association of Endodontists tient à rectifier les faits. Lorsqu’on envisage toute procédure médicale, il va de soi qu’il faut chercher à obtenir le plus d’information possible quant à toutes les options qui nous sont offertes. Votre dentiste ou votre endodontiste sont en mesure de répondre à la majorité de vos questions. Si vos préoccupations persistent, n’oubliez pas qu’il est souvent avisé de solliciter une seconde opinion.

Un des sites web les plus notoirement connus en dépit de son information inexacte et trompeuse est celui du Dr Joseph Mercola.

Mythe no 1 — Le traitement de canal est douloureux.
Mythe no 2 — Le traitement de canal peut rendre malade.
Mythe no 3 — L’extraction de la dent est une bonne solution de rechange au traitement de canal.

MYTHE NO 1 — LE TRAITEMENT DE CANAL EST DOULOUREUX.

La vérité—Le traitement de canal ne cause pas de douleur ; il la soulage.

La perception des traitements de canal comme étant douloureux remonte à plusieurs décennies déjà, mais avec les technologies et les anesthésiants modernes, ces interventions ne sont pas plus inconfortables qu’une simple obturation. En fait, une recherche récente a montré que les patients ayant subi un traitement de canal sont six fois plus portés à décrire l’intervention comme étant « sans douleur » que les patients qui n’en ont jamais eu.

La plupart des patients consultent leur dentiste ou leur endodontiste lorsqu’ils éprouvent un sérieux mal de dent. Ce dernier peut être causé par des tissus endommagés à l’intérieur de la dent. Le traitement du canal radiculaire permet de retirer de la dent les tissus endommagés et de soulager ainsi la douleur ressentie.

MYTHE NO 2— LE TRAITEMENT DE CANAL EST CAUSE DE MALADIE.

Le mythe : Les patients en quête d’information sur les traitements de canal sur internet peuvent tomber sur des sites qui prétendent que les dents ayant subi un traitement de canal (endodontique) contribuent à l’éclosion de malaises et de maladies corporelles. Cette affirmation erronée fait écho, presque un siècle plus tard, à des résultats de recherches menées par le Dr Weston A. Price, et réfutées depuis longtemps en raison de leur faible crédibilité scientifique, à une époque où la médecine n’avait pas encore compris les causes de nombreuses maladies.

Dans les années 1920, le Dr Price favorisait l’extraction de dents — la procédure dentaire la plus traumatique qui soit — plutôt que le traitement endodontique. Cette prise de position a ouvert la voie à une période de peur où l’extraction dentaire représentait la solution pour traiter les maladies systémiques et la mesure prophylactique contre de futures maladies.

La vérité : Il n’existe aucune évidence scientifique fondée pouvant associer le traitement de canal à quelque maladie ailleurs dans le corps. Un traitement de canal est une procédure aussi sécuritaire qu’efficace. Lorsqu’une dent sérieusement infectée requiert un traitement endodontique, ce traitement est conçu pour éliminer les bactéries du canal radiculaire infecté afin de prévenir la réinfection de la dent et de sauver la dent naturelle.

  • La présence de bactéries dans les dents et la bouche est un fait reconnu depuis de nombreuses années. Mais cette occurrence ne constitue pas une « infection » comme telle et ne présente pas nécessairement une menace pour la santé de la personne. Les bactéries sont présentes dans la bouche et les dents en tout temps, même dans celles qui n’ont jamais eu de carie ni d’autre traumatisme. La recherche montre qu’un bon système immunitaire prend les bactéries en charge en l’espace de quelques minutes. Les bactéries sont aussi normalement présentes dans d’autres parties du corps.
  • L’extraction d’une dent est une procédure traumatique connue pour causer une incidence significativement plus élevée de bactéries pénétrant dans le flux sanguin ; le traitement endodontique confiné au système du canal radiculaire produit beaucoup moins de traumatisme, de même qu’une incidence et une magnitude beaucoup plus basse de bactéries pénétrant dans le flux sanguin.
  • Rien ne pouvant remplacer une dent naturelle, il est essentiel de la sauver chaque fois qu’il est possible de le faire. Le traitement endodontique, jumelé à une restauration adéquate de la dent, représente une façon rentable de soigner les dents dont le tissu pulpaire a été endommagé. Il est généralement moins coûteux que l’extraction de la dent et la mise en place d’un implant. Dans la plupart des cas, le traitement endodontique permet aux patients de conserver leurs dents naturelles pour la vie.

Mais qu’en est-il du Dr Price ? Voilà un exemple illustrant comment internet peut redonner un seconde souffle à des théories depuis longtemps réfutées. Aussi incroyable que cela puisse paraître, l’information erronée sur les traitements de canal qui se trouve sur internet sont toujours basées sur les travaux de recherche menés il y a cent ans par le Dr Price, et qui ont été depuis longtemps discrédités. Les techniques de recherche utilisée par le Dr Price ont été critiquées dès la publication de l’étude et, au début des années 1930, un certain nombre d’études sérieuses utilisant des techniques de recherche plus modernes ont invalidé ses découvertes. En 1951, le Journal of the American Dental Association prenait une initiative pour le moins extraordinaire en publiant une édition spéciale faisant état de la documentation scientifique et proposait un retour au traitement endodontique comme pratique de référence pour des dents dont la pulpe est dévitalisée, dans des cas où la dent pourrait être sauvée. Dans son étude des techniques de recherche du Dr Price à partir des années 1920, le JADA relève de nombreuses incongruités par rapport à la recherche scientifique moderne, y compris l’absence de groupes témoins fiables et l’induction de doses excessives de bactéries.

Aussi récemment qu’en 2013, le JAMA publiait une recherche en otolaryngologie — chirurgie de la tête et du cou faisant état que les patients ayant reçu de multiples traitements endodontiques voyaient leur risque de cancer diminuer de 45 %.

Références

MYTHE NO 3 — L’EXTRACTION DE LA DENT EST UNE BONNE SOLUTION DE RECHANGE AU TRAITEMENT DE CANAL.

La vérité — Conserver ses dents naturelles, dans la mesure du possible, est la meilleure option qui soit.

Rien ne peut remplacer complètement votre dent naturelle. Une dent artificielle peut parfois vous faire éviter de manger certains aliments. En conservant vos dents, vous pouvez continuer à apprécier la grande variété d’aliments nécessaires au maintien d’un régime sain et équilibré. Si votre dentiste vous recommande l’extraction d’une dent, demandez-lui si un traitement de canal est une option envisageable.

Le traitement endodontique, jumelé à une restauration adéquate, représente une façon rentable de soigner les dents dont le tissu pulpaire a été endommagé. Il est généralement moins coûteux que l’extraction de la dent et la mise en place d’un pont ou d’un implant.

Le traitement endodontique offre également un taux de réussite très élevé. Dans de nombreux cas, les dents dont les canaux ont été traités sont bonnes pour la vie.

La mise en place d’un pont ou d’un implant sera beaucoup plus exigeante en temps de traitement et pourrait entraîner le besoin d’autres procédures aux dents adjacentes et aux tissus de soutien.

Des millions de dents saines traitées par endodontie répondent aux besoins de patients partout dans le monde, et ce, pendant des années et des années après le traitement. Ces dents saines aident les patients à mastiquer leur nourriture avec efficacité, à conserver l’apparence naturelle de leur sourire et, tout simplement, à jouir davantage de la vie. Grâce au traitement endodontique, les endodontistes et les dentistes aident les patients à conserver leurs dents naturelles le plus longtemps possible, sinon pour la vie.

 

Appeler le bureau

(514) 673-1111

Carte & Directions

1211 Blvd Robert-Bourassa suite 600, Montreal, Quebec H3B 0C3, Canada

Prise de rendez-vous

Cliquer ici pour prendre un rendez-vous